Sharoma Frontierverse Info Bugs
anglais?

Bugs

Comme vous l'avez sans doute remarqué, Frontier : Elite 2 contient pas mal de bugs. Certe pas autant que sa suite, mais le jeu comporte son lot d'erreurs. En fait, Frontier fut en développement pendant cinq ans et sa sortie a été précipitée pour Noel 93. La plupart des bugs ont été corrigés dans les versions suivantes ou avecc des patchs. La bonne nouvelle est que cela n'empêche pas de jouer, vous ne les verrez même pas pour certains.

Le beta-testeur

En janvier 2009, un beta-testeur originel m'a contacté avec quelques informations intéressantes et des screenshots :

Il y a plusieurs années, je travaillais en freelance pour Konami en Grande Bretagne, je testais la version Amiga de Frontier : Elite 2 (j'en suis crédité dans le manuel, en tant que testeur, mais uniquement sur la version Amiga). J'ai aussi reporté les étoiles de la carte 3D du jeu sur un graphique qui a ensuite été utilisé comme modèle pour le poster offert avec le jeu.
J'ai ajouté deux screenshots légèrement modifiés venant de la disquette de développement v0.17 pour Amiga. J'ai enlevé le nom de la personne à qui été destiné la disquette, ainsi que le numéro de téléphone de David (Braben) qui était inclus. Pour information, le nom était à l'intérieur des parenthèses sur la capture #2 (j'ai d'ailleurs rapproché ces parenthèses) ainsi que dans le blanc visible.
Sur mon disque, j'ai aussi retrouvé un document texte venant de David, décrivant les différentes corrections et les nouvelles fonctionnalités qu'il avait implémentées depuis la dernière version (en réponse aux rapports que Gary Penn, Chris Sawyer et moi lui avont fait).

Screenshot 1 | Screenshot 2

Le document texte avec le rapport original de bugs, converti au format PDF.

Bugs majeurs et versions

Ici, je vais parler des bugs majeurs, leurs corrections, quand ils apparaissent et ce qu'ils font. Le site de Frontier Developments fournit quelques FAQs que vous pourriez trouver utiles, ainsi que des patchs à cet endroit.

Version UK, 1993

La première version vendue au public. Les bugs peuvent être utilisés pour tricher de plusieurs manières. Cependant, en raison du bugs des trous dee vers, certains considèrent que c'est la meilleure version. Voici une présentation :

Bug des passagers :
Achetez une cabine de passagers et acceptez une mission de transport. Avec la personne maintenant à bord, allez au chantier naval pour tenter de vendre le vaisseau pour un moins cher. A chaque essai, votre compte en banque sera crédité de la différence.
Bug des trous de vers :
Plus de détails sur cette page.
Bug de l'amende :
Commettez un crime et essayez de verser un pot de vin plusieurs fois. Votre amende sera rapidement forte. Clamez ensuite que vous "ne l'avez pas fait" et vous ne devrez plus payer que 500 crédits.
Bug de rang Elite :
Il y a une lune appelée Phobos en orbite autour de Mars. Si vous achetez un Laser Minier, que vous mettez votre vaisseau à moins de 5km et que vous tirez, votre rang de combat augmentera.
Bug minier :
Le seul nécessitant un patch. Chque fois que vous laisserez une machine de forage MB4 inattendue et que vous tenterez un saut, le jeu plantera.
Bug du navire impérial :
Les deux vaisseaux de l'Empire, le Courier et le Trader, ne demandent qu'un seul membre d'équipage. Puisque c'est vous, les vaisseaux peuvent voler sans que vous en embauchiez. Le manuel du jeu, bien qu'erroné ailleurs, indique qu'il faut, respectivement, trois et six membres.
Bug sur Cemiess :
Il vous sera donné de l'argent pour emporter des pierres et des métaux précieux en dehors du système Cemiess. Ceci permet une route commerciale fort lucrative.

NB : Les versions Amiga et Atari ST du jeu ont les mêmes bugs que la version PC United-Kingdom.

Version US et autres, 1994

Ces versions sont presque totallement corrigées. Seul le bug de la corruption / amende persiste.

Version Amiga CD32, 1994

Cette version du jeu est entièrement déboguée, bien que je ne sois pas sûr pour le bug de corruption. Il n'y a pas non plus de protection par mot de passe avec cette version, et on peut apparemment la copier sur une disquette pour jouer sur un 'véritable' Amiga pour l'expérience ultime. Cette version propose aussi l'ordinateur de navigation, un objet vendu dans FFE et qui permet une navigation plus simple entre les systèmes stellaires. Selon Stuart Wilson, si c'est la réelle version CD32, bien que possédant un ordinateur de navigation, les lasers frontaux tirent par intermittence quand on utilise la souris. La version CD32 est boguée sur la souris et le joypad.>

Version CD, 1997

Identique, pour l'essentiel, aux versions de 1994, cette version vient d'une compilation de jeux appelée "Award Winners". Mais la corruption persiste.

Manuel du jeu

Le manuel contient plusieurs erreurs et ne possède pas d'instructions sur le fonctionnement de la protection par mot de passe. Dans une version plus ancienne du manuel, certaines de ces erreurs ont été corrigées mais les plus remarquables sont les erreurs sur les spécifications des vaisseaux. Les spécifications sont incorrectes et sont ainsi inutiles. Le manuel de Frontier, au format .WRI (Wordpad), avec les spécifications incorrectes est également disponible.

Frontier Developments a aussi sorti la version finale du manuel de vol de Frontier au format HTML, avec des graphiques, en 2001.

Bugs mineurs et autres étrangetés

Bien que ce ne soient pas des bugs à strictement parler, il y a des événements étranges dans toutes les versions de Frontier, la plupart pouvant passer pour comique. En voici une liste ci-dessous, pouvant être complétée par vous.

'Une vraie cite volante...' Explosif

En effet, les problèmes graphiques peuvent être ennuyeux. Parfois, les astroports et leurs aires d'atterrissage changent constemment de couleurs, passant du vert au bleu. Cela devient dur de s'y croire.

Très près d'une station spatiale, à moins de 5km, un gros nuage de feu couvre l'écran quand vous utilisez votre laser, comme vous pouvez le voir sur l'image.

Les bugs de système

Ce sont les bugs relatifs aux systèmes stellaires dans Frontier et les problèmes qui y touchent. (Merci à Stuart Wilson pour avoir rapporté certains de ces bugs.)

L'opération illégale

J'ai souvent rencontré cette erreur ennuyeuse, mais c'est probablement parce que j'utilise Frontier sous Windows 98. Cela semble arriver souvent quand on vole très bas au dessus d'une ville. Je ne sais pas ce qui cause ceci, mais quand cela arrive, Frontier se termine instantanément et vous retournez sous Windows, accueilli par le message suivant :

Illegal Operation

Vous ne pouvez rien faire quand cela arrive. Encore une raison pour sauvegarder souvent !

Mauvaise modélisation de la physique 'Newtonienne'

La méthode bien connue pour augmenter votre vitesse tout le trajet jusqu'à votre cible (planète ou station spatiale) et ensuite remettre l'autopilote pour que le vaisseau s'arrime facilement est pour le moins stupide. Bien que se soit inestimable pour gagner du temps pendant les missions militaires et autres, ce n'est pas très réaliste. Comme l'a signalé Rodrigo Cunha :

...Considérant que l'on s'approche de la planète à une vitesse proche de celle de la lumière, j'ai du mal à comprendre comment le vaisseau s'arrête aussi rapidement (en quelques milliers de kilomètres tout au plus). Bug, mauvaise modélisation la physique 'Newtonienne', appelez ça comme vous voulez :-)

Problèmes sur la version allemande

Cher Robin,
Je souhaite attirer votre attention sur les deux bugs typiques que l'on peut trouver dans la version allemande de Frontier : Elite 2.
Premier problème : dans plusieurs systèmes, le système de contrôle de la vitesse ne fonctionne pas. Par exemple, quand je me trouve dans Candaess E, sur la planète Homeland du système Candaess, le référentiel reste le centre de la planètre, même quand le vaisseau n'est plus qu'à quelques centaines de kilomètres. Dans ces cas-là, la seule solution pour se poser est de faire confiance au pilote automatique.
Second problème : quand je veux atterrir, le programme intervertit parfois les données avec celle d'un objet qui peut se trouver ailleurs dans le système, voire dans un système voisin. Par exemple, j'ai constaté ce bug sur l'astroport de la planète New Australia dans le secteur [-6, 9] (A, B1 planet).
Il y a un problème similaire quand, par exemple, les astroports Dickens-Scott, Town-Fortress et Wagner-Hooper apparaissent sur l'astéroïde LUYTEN-154-4165.
Sincèrement,
Commandant George, Hongrie.

Gel du BBS

Il n'y a que deux choses que je ne vois pas sur votre site.
D'abord, le tableau des annonces qui freeze. Cela arrive la plupart du temps quand on est en bas de la page et qu'il n'y a plus qu'un ou deux messages à l'écran. Si vous voulez encore consulter les annonces, ils vous faut accélérer le temps et attendre minuit.
Ensuite, c'est quand vous faites une mission, photographie ou bombardement. Si vous approchez de la cible en volant très lentement et à une altitude infèrieure à 600m environ, la plupart des vaisseaux vont se crasher peu de temps après leur décollage. Le truc intéresant, c'est que ces destructions vont compter pour le calcul de votre rang Elite. Ca économise pas mal de tirs. ;)
-Sarvo

Amendes

Salut
Je ne sais pas si vous vous occupez toujours de votre site sur Frontier mais, de toute manière, je veux y corriger quelque chose !
Si vous devez payer une amende à la police, vous dites qu'il y a un bug qui fait que quand vous clamer "Je ne l'ai pas fait", l'amende retombe à 2500 crédits, ou autres. C'est vrai, du moins au niveau du texte. Parce que si vous payez l'amende, le montant total que vous aviez atteint est quand même déduit de votre compte en banque au final. Je l'ai testé : j'ai attendu d'avoir plus d'un millions de crédits à payer à la police. Et alors, bien qu'ayant affirmé n'avoir rien fait, ce qui a remis à 2500 crédits, quand j'ai voulu payer, je n'avais pas assez et l'on m'a dit que j'avais jusqu'à minuit pour m'acquitter de ma dette ou j'irai en prison.
Le seul point positif est que j'étais dans le système Sol et j'ai donc pu décoller sans demander l'autorisation - ce qui m'a d'ailleurs permis de voir que le non-paiement d'une amende s'était ajouté à mon casier - je ne l'avais pas encore celle-là !
Ta
Mike (Michael Parrett)

Timing des lasers

C'est tout simplement un problème de timing avec les lasers à pulsion. J'ai uniquement joué sur un vieil Amiga et je ne sais pas si cela a été corrigé dans les versions suivantes. Si vous équipez le vaisseau avec un laser à pulsion et que vous arrêtez le temps, vous pouvez quand même tirer une fois. Et bien que le temps soit arrêté, cela continuera à faire des dommages. Ainsi, pour l'utiliser au mieux, il faut acheter un gros vaisseau et d'équiper une tourelle avec le plus laser à pulsion possible. Quand vous êtes attaqué, mettez sur Pause et prenez place dans une tourelle. Ensuite, trouvez et ciblez le vaisseau ennemi et tirez ! Normalement, cela ne demande qu'un seul coup avant que le vaisseau ne soit remplacé par des débris et des détritus. Quand vous enlevez la pause, cela sera comme si il s'était auto-détruit.

Bizarrerie minière des MB4

J'ai trouvé votre site en faisant des recherches sur un trou noir dans la version Amiga de Frontier: Elite 2. J'aimerai partager avec vous ce bug que j'ai découvert il y a plusieurs années (sur la version Amiga). Si vous avez un gros vaisseau, vous pouvez acheter 10 machines minières MB4 et une capsule d'évasion. Si vous vous éjecté à bord de la capsule, les machines minières restent dans votre soute et, quand vous vous posez sur une station spatiale, vous recevez un vaisseau Eagle flambant neuf avec les machines en cargaison. Vendez-les et vous récupérerez la place en soute. :-)

Expériences avec la capsule d'évasion

Si vous avez un vaisseau avec une capsule d'évasion, et que vous êtes amarré, si vous êtes dans la section Equipement ou Chantier naval et que vous lancez votre capsule, vous pouvez enlever le pilote automatique et le bouclier atmosphérique et équiper le vaisseau comme vous voulez ! Ce n'est en fait pas très utile mais ça peut être intéressant de faire quelques vols dans une capsules d'évasion avec un ECM ou un cadreur radar.
Note : si vous faites ça dans une station spatiale, vous serez lancé au milieu de l'espace et votre capsule d'évasion se dirigera automatiquement vers un objet aléatoire (cela peut être une étoile ou une station). Cependant, dans un astroport vous vous trouveriez immobile dans la baie d'amarrage mais sans vous amarrer. Et parfois cela fonctionnera. De cette manière, vous pouvez aussi acheter des vaisseaux qui recquiert plus d'un membre d'équipage, mais ils voleront eux aussi tout droit vers un objet aléatoire.
Si vous faites ça posé sur une planète avec une atmosphère respirable, vous pouvez équiper et piloter votre capsule d'évasion manuellement. Mais si vous essayez d'acheter un autre vaisseau, il explosera tout simplement.
Dans les stations sous terraines sur les planètes rocheuses, c'est comme dans les stations spatiales. Parfois ça fonctionne, mais je me suis souvent retrouvé directement en face d'un Lynx Bulk Carrier.
Je vous souhaite que du bonheur !
Vince Shears